Popayán – San Angustin – Tatacoa

Popayan – 18 mai 2019

Comme prévu, on retrouve nos amis Nîmois, Jérémy et Antoine dans un hôtel en plein centre de Popayán. Ça fait super plaisir de pouvoir partager notre aventure ! Ça ne nous était pas arrivé depuis Lison et Jérémie !
On est donc parti pour découvrir pendant un mois la Colombie avec eux, et en plus de ça dans deux semaines, d’autres Nîmois nous rejoignent !

On est donc à Popayán, ville réputée pour son architecture coloniale. Et ce que l’on remarque surtout c’est que, comme Sucre (Bolivie), la ville est blanche !
Popayán est aussi une ville très influencée par le Christianisme, un grand nombre de temples et d’églises s’y trouvent. On se ballade une bonne journée pour découvrir la ville.

Petit bonus, on découvre un bar extrêmement geek ayant des salles thématiques faisant référence à plusieurs jeux vidéos d’époque. Et ce soir, il y a soirée spéciale : diffusion sur HBO du tout dernier épisode de Game of Throne !

San Augustin – 20 mai 2019
San Augustin contient de nombreux sites historiques de l’époque pré-colombienne. Un nombre incalculable de statues et de tombeaux, le tout entouré d’une nature verdoyante aux allures de forêt équatorienne.

Jour 1 : Découverte en Jeep

Faute de pouvoir louer une Jeep, on opte pour un circuit guidé afin d’observer les lieux principaux difficilement accessibles de San Angustin et on fait toute la visite sur le toit de la jeep !

Salto de Bordones est située entre les municipalités d’Isnos, Saladoblanco et Pitalito. Cette chute d’eau est issue de la rivière Bordones et est haute de 400m.

Alto de las Piedras est un site archéologique, ancien site sacré et centre des cérémonies de l’époque pré-colombienne. On y trouve des anciens tombeaux protégés par des gardiens de pierre datant entre 0 et 900 ap. J-C. Dans cette culture, la dualité est très importante, ainsi quand c’est un homme qui est enterré on lui attribue une gardienne et inversement.

Alto de los Idolos a une superficie de 13 ha et se compose de 12 buttes funéraires, de 23 statues et de 8 sarcophages répartis sur deux plateaux.
C’est l’un des sites les plus importants de la province par la présence de constructions de monticules, de sarcophages monolithiques, de tombeaux et de couloirs sépulcraux bordés de dalles, souvent peintes et essentiellement statuaires: représentations et d’animaux détaillées et de grandes tailles qui symbolisaient les gardiens de la mort.

Salto el Mortino

Rétrécissement naturel du Rio Magdalena

Jour 2 : Découverte en rando

Parque Arqueologico

La Pelota – El Purutal
Sur le site archéologique d’El Purutal se trouve un sanctuaire composé de deux temples avec différentes statues représentant les principaux seigneurs, peintes avec les couleurs originales: jaune, blanc, rouge et noir, symboles magique de sa lignée. Parmi les éléments de couleur se distingue dans l’un d’eux, le homme masqué où le masque correspond à la tête colorée du « roi Gallinazo ». Le nom « El Purutal » est dû à l’arbre de porutos ou fruit chacha que l’on trouve dans la région.

La Chaquira est la gravure représentant une femme, les bras levés, qui regarde vers l’est du canyon. Sur le site, on trouve également différents reliefs et pétroglyphes qui représentent des visages humains et apparemment des figures animales. Un des points qui donne de la magie à cet endroit est que ces roches sculptées n’ont pas été excavées ni restaurées par les archéologues, et ne font pas partie d’enterrements funéraires, elles sont conservées « IN SITU » à leur place originale.

Désert de Tatacoa – 23 Mai 2019

Le désert de la Tatacoa (desierto de la Tatacoa) est un désert situé à 38 kilomètres de la ville de Neiva (capitale du département).
Sous ses apparences de désert, il s’agit en fait une forêt sèche et tropicale couvrant une surface totale de 330 km2, en grande partie dans la municipalité de Villavieja.
C’est une zone riche en fossiles datant de millions d’années qui est très prisée des géologues et paléontologues.

Randonnée vélo exploration du désert

Grâce à Wikiloc on trouve une randonnée vélo permettant de découvrir le désert rouge ainsi que le désert blanc. Formations géologiques principales du désert.
Il a fallu faire face à une chaleur de plomb mais aussi la pluie et surtout la fatigue ! En tout, une grande demi-journée pour pas moins de 38km de trajet. Nos jambes ont bien chauffé mais avec de belles découvertes !

Randonnée en vallée rouge
Cette fois à pied, la chaleur est toujours présente mais toujours de nouveaux paysages uniques.

Valle de los Xilopaos ou désert gris
Cette fois, aucune indication, on avait pas prévu, sur maps.me il n’y aucun chemin marqué, on s’oriente un peu à l’aveuglette. On suit la rivière asséchée.

Piscine naturelle de los Ojos
Grand moment attendu après cette chaleur. On profite de la piscine naturelle, naturelle car l’eau est puisée directement sous le désert et donc non traitée avec du chlore ou autre.

Observation des étoiles
Un moment fort de notre voyage. Heureusement, le temps s’est éclairci progressivement permettant ainsi une nuit étoilée ! Et oui, le désert de Tatacoa contient des observatoires car sa faible pollution lumineuse lui permet d’être un des meilleurs endroits pour étudier les étoiles .
La séance était inoubliable, dirigée par une personne extrêmement passionnée qui nous pointe en un clin d’œil les différents signes astrologiques dans le ciel grâce à son laser sorti tout droit de La Guerre des étoiles. On découvre aussi des nouvelles constellations, invisibles en Europe ! Et oui, ici, nous sommes proche de la ligne équatoriale ! Du coup l’étoile polaire (ou Polaris) se retrouve en bas sur l’horizon et la croix du sud apparaît. Du matériel d’observation est mis à disposition pour contempler les nuages d’étoiles, les galaxies et Jupiter. Et coup de théâtre, inattendu, même par l’orateur, on assiste un lancer d’une soixantaine de satellites par la société SpaceX d’Elon Musk qui nous fait profiter d’un paysage inédit dans le ciel. Une chance incroyable !

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

2 Replies to “Popayán – San Angustin – Tatacoa”

  1. Il y avait un petit moment que vous n’aviez pas posté et cela me manquait.
    J’aime bien les commentaires bien documentés et les photos sont toujours aussi sympas.
    Bises à vous 4 du coup

    1. Merci Roger ! Et content de voir que tu restes assidu à notre contenu et super que tu l’apprécies 🙂 !
      On a eu du mal à poster lors de notre mois en Colombie effectivement. On a privilégié notre temps de repos avec nos amis, du coup, un petit mois de retard sur le blog (on est déjà au Mexique à l’heure qu’il est !).
      Bisous à Blanche et à toi. Merci encore

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :